· 

RÉVOLUTION CULTURELLE

Tandis que les journées se font plus longues et plus douces, l’activité culturelle des Alpilles reprend elle aussi des couleurs. Tour d’horizon des sorties à ne pas rater en ce début de printemps.

"Marcher en conscience", notre retraite yoga et randonnée avec Sibylle Grandchamp

La Mecque des antiquaires

Du 30 mars au 2 avril aura lieu la 104° édition de la foire Antiques Art & You à l’Isle sur la Sorgue. Ce sont 250 marchands qui viendront déballer leurs trésors aux côtés des 230 antiquaires permanents du village. Plusieurs zones seront délimitées pour aider le chineur compulsif : art contemporain, design, décoration, vintage, vieux papiers… Ceux qui n’auraient pas trouvé leur bonheur ou se seraient sentis submergés par l’offre pléthorique de la foire pourront se rattraper avec le mobilier de collection du Hameau des Baux, sélectionné par Emmanuelle Vidal, antiquaire et décoratrice d'intérieur.

 [+] d'information

 

¡ Viva España !

Faisant suite à la thématique de la Fondation Van Gogh, la nouvelle exposition numérique des Carrières de Lumières est consacrée à Picasso et aux maîtres espagnols, tels que Goya ou Sorolla. Un incontournable de la région, à trois minutes de voiture du Hameau des Baux, sur la commune Baux de Provence.

 [+] d'information

 

La féria de Pâques

La saison culturelle dans les Alpilles démarre de manière fracassante avec la féria de Pâques, qui place la ville d’Arles sous le signe de la culture flamenca, du 30 mars au 2 avril. Expositions, concerts, spectacles de danse, musiques de rue (les fameuses « peñas » et « bandas », composées d’instruments à vent), encierros (défilés de taureaux dans des parcours balisés au sein de la ville), toro de fuego, (la nuit tombée, un taureau de métal ou de bois orné de feux d’artifices et de pétards défile dans les rues) chaque recoin de la ville célèbre à sa façon l’événement culturel régional de l’année. Pour profiter au mieux de cet esprit de fête généralisé, il suffit de se balader au gré des rues d’Arles et de se laisser guider par la musique et les danses flamencas et sévillanes improvisées. Quelques institutions locales proposent également des spectacles de qualité : le club taurin Les Andalouses programme le 30 mars un spectacle de danse flamenca. L’association L’auberge Espagnole expose sculptures, céramiques, peintures et photographies durant toute la durée de la féria.

[+] d'information

 

Rhône contemporain

Outre les animations de la féria, Arles propose en ce printemps une foule d’évènements culturels variés. Le centre culturel Le Méjean, situé dans les abords du Rhône et fief des éditions Actes Sud, qui a également sa librairie au Hameau des Baux, organise une exposition des œuvres de l’artiste contemporain coréen Kim Tshang-Yeul, du 22 mars au 3 juin. Des concerts, lectures, et le festival de jazz en Arles se déroulent également dans ces lieux.

 [+] d'information

 

Beaux-Arts et histoire

Autre institution arlésienne, le musée Réattu vient de fêter ses 150 ans et propose toutes sortes d’évènements, dont une exposition consacrée au peintre et résistant Alfred Latour, et des ateliers d’écriture.

 [+] d'information

 

Architecture au Luma

A ne pas rater, les derniers jours de l’exposition Jean Prouvé, intitulée « l’architecte des jours meilleurs » au Luma, dont la tour dessinée par Franck Gehry s’élève peu à peu dans le ciel arlésien. Produite en collaboration avec la Galerie Patrick Seguin, l’exposition rassemble douze architectures démontables créées entre 1939 et 1969 par Jean Prouvé. Un événement d’envergure autour du travail de l’architecte et ingénieur emblématique du design français. Une visite à coupler avec celle de la maison du chantier au parc des ateliers du Luma, qui seront inaccessibles au public une fois les travaux terminés.

 [+] d'information

 

Une nécropole à la mode

Alessandro Michele, le flamboyant directeur artistique de la maison Gucci a choisi la nécropole antique des Alyscamps pour le défilé de sa collection croisière, le 30 mai. Le couturier amateur d’art et d’histoire a été séduit par le caractère exceptionnel de cette vaste nécropole romaine qui aurait reçu la visite de Jesus lors de l’enterrement de Saint Trophimus. Peint par Gauguin et Van Gogh, le site accueillera donc un spectacle païen qui fera d’Arles, déjà capitale des arts, une capitale de la mode. Un défilé de mi-saison à suivre sur les réseaux sociaux, si l’on n’a pas son bout de sarcophage réservé en mode VIP.

 [+] d'information

 

Soleils provençaux

Last but not least, l’exposition de la Fondation Van Gogh « Soleil Chaud, soleil tardif », du 21 avril au 28 octobre, se présente comme un dialogue inédit entre les œuvres de Vincent Van Gogh et de Pablo Picasso.

 [+] d'information

 

Pow, blop, wizz !

Du 7 avril au 27 mai se tiendra le festival de la BD d’Aix en Provence. Les Rencontres du 9e Art proposent pour les 15 ans du festival un nouveau format de découverte des artistes invités. Pour l’occasion, l'événement s'éloigne du "traditionnel" salon de bande dessinée pour devenir un double parcours d’expositions et de rendez-vous sur toute la durée du festival. Une nouvelle formule qui permet aux visiteurs de multiplier les moments d’échanges.

 [+] d'information